accès aléatoire (poissons) mémoire – LiveMint

La vieille maison en pierre sur 99 route Broadway. Un luxuriant jardin avec des fleurs et des plantes Android récupération vidéo sans racine. isolants en céramique utilisés comme pots de fleurs. Le tricycle. Le chemin de descente dans le garage. Vingt poules et un lapin récupérer les vidéos supprimées iphone 7. Mon père en uniforme avec une épée de cérémonie. Mon frère debout derrière une demi-boîte de poudre monté sur un bâton. Hurling l’autre moitié de l’étain à lui quand il a refusé de se déplacer récupérer des photos supprimées à partir d’Android sans racine. Du sang. Sur sa lèvre Stitches récupérer un document Word 2007. Guerre. Blackouts. Papier brun sur coller des fenêtres, les phares de la voiture comment récupérer les vidéos supprimées de l’iPhone sans libre sauvegarde. La Fiat 1100. MYO 55.

Lâcher de vos premiers souvenirs d’enfance est une partie nécessaire de la transition vers l’âge adulte. Voilà pourquoi, la science nous dit, se souvenir des choses avant l’âge de 5 ou 6 est difficile, et avant 3, presque impossible logiciel de récupération de fichiers avchd. Mes souvenirs réguliers commencent vraiment à prendre forme après 5, et sans surprise, beaucoup d’entre eux sont liés au sens, le goût, la nourriture et, en particulier, les poissons.


Étant donné que nos racines sont le long de la côte Konkan fécondes, souvenirs abondent Piscine. Je me souviens currys de feu Pomfret, les saveurs fortes de séchées et grillées Bombay canard ou requin, poisson frit rouge brillant avec masala, crevettes séchées ballottés à l’oignon et la noix de coco.

Je me souviens la queue dans chaque plat de poisson que je mangeais dans l’enfance. Nous n’aime pas le poisson sans une touche de sourness carte mémoire logiciel de récupération de données à télécharger gratuitement mobile Android. Notre agent acidifiant préféré était toujours kokum, l’écorce séchée de Garcinia indica, de la famille de mangoustan. Plus tard, nous avons aussi utilisé tamarin et, parfois, de la chaux. Je ne crois pas à offrir des épices essentielles ou d’autres produits essentiels indiens lorsqu’ils vivent à l’étranger, mais la seule chose que j’ai jamais portée aux quatre coins du monde a été kokum. Le sourness est cablé dans ma mémoire.

Il était donc intéressant d’avoir récemment un tout autre point de vue sur fishy, ​​des souvenirs de famille mot écrasé récupérer le document. Pour les 17 ans que je suis marié, je savais que Sindhis ont aussi aimé les poissons. Une offre importante de la cuisine Sindhi est BASAR de poisson (BASAR est l’oignon) qui, à mon étonnement quand je l’ai mangé, contenait aucun élément acidifiant, mais était tout à fait délicieux.

J’ai commencé à sonder les souvenirs des cousins ​​de ma femme, tous des hommes, tous les bons par leur mère cuisiniers de toute évidence appris bien récupérer des vidéos Supprimée s7 samsung. Tous ont fui le pays il y a plusieurs années, alors j’avais mis des messages sur le groupe WhatsApp famille. Je me suis vite rendu compte que leurs souvenirs étaient un peu comme la mienne. Certains vacillait, certains étaient forts, et beaucoup coalisées autour d’une grand-mère.

Je savais que brièvement leur grand-mère, Amma, une femme forte, fortement opiniâtres que j’ai rencontré à l’automne de sa vie. Tout comme un enfant, ses souvenirs étaient aussi au hasard, mais elle avait subi le traumatisme de la partition. Elle a parlé des mêmes choses à chaque fois: la grande maison à Karachi, le vol de nuit dans la terreur, la fin soudaine de tout ce qu’elle avait connu. Puis elle parlerait de la nourriture. « Main Vaishno hun (je suis végétarien), » disait-elle. Mais elle a une fois mangé de la viande et du poisson. Quand elle a renoncé à la viande, elle a continué avec le poisson. Quand elle a abandonné le poisson, elle a continué à manger des œufs, jusqu’à ce qu’elle meure.

Ses petits-fils, les intrépides, Sindhis expat j’ai parlé, avait dragué ses souvenirs pour les recettes et traditions comment récupérer les vidéos supprimées de l’application de voûte. Bien qu’une patrie et Amma avaient été perdus, ils gardent ses souvenirs en vie. Ainsi, de Vancouver et Chicago, je Rassemblé sa recette pour BASAR de poisson et fait cuire en utilisant la même instinct la vue et l’odeur-ce qu’elle a fait.