L’avenir de l’industrie regtech une montée en flèche – financier dans le monde entier

Au milieu d’un paysage économique mondial de plus en plus réglementé, de nombreuses institutions financières (IF) se tournent vers les technologies de réglementation (RegTech) pour les aider à faire face à un examen plus minutieux et le potentiel de lourdes amendes en cas de non-conformité.

En raison de l’absorption, RegTech – qui, selon Harvard Kennedy School est la « application des nouvelles technologies aux activités liées à la réglementation, afin de les passer de l’analogique ère aux modèles numériques et de calcul et, obtenir ainsi une augmentation spectaculaire de l’efficacité , l’efficacité et l’évolutivité » – a atteint une position de format par rapport proéminence lecteur flash u3. De nombreux intermédiaires financiers utilisent la technologie pour automatiser les tâches de conformité et de réduire les risques opérationnels.

La demande de produits RegTech – que ce soit l’apprentissage de la machine, la biométrie, l’informatique en nuage, blockchain ou les grands livres distribués – est particulièrement utile, les dates de mise en œuvre des réglementations nouvelles et complexes, tels que les services de paiement mis à jour la directive (PSD2), les marchés révisés en Instruments financiers (MiFID II) et le Département d’Etat de New York des services financiers (NYSDFS) Partie 504, à l’horizon.


Pourtant, en dépit de son statut en plein essor en tant qu’intermédiaire à option de conformité à la réglementation, les problèmes existent avec l’adoption et la mise en œuvre de RegTech. Il y a des doutes sur sa complexité et grandes, les coûts initiaux élevés – barrières à l’entrée associés aux services « mission critique ». Comment les institutions financières à résoudre ces problèmes vont est donc en avant essentiel si l’industrie RegTech est d’évoluer et de devenir vraiment une solution réglementaire essentielle.

RegTech a vraiment commencé de grandir au cours de l’année écoulée, avec une expansion importante dans l’application de la technologie – y compris une gamme de bacs à sable et de Financial Conduct Authority (FCA) Les TechSprints – pour résoudre les problèmes réglementaires.

« La volonté des équipes de développement à adopter la technologie pour relever les défis de conformité a joué un rôle crucial dans la croissance des RegTech », explique Philip Creed, directeur et chef de RegTech à fscom. « La technologie a été un catalyseur important pour RegTech carte SD récupération de table de partition. Les progrès de l’IA, la biométrie et Big Data signifie que les problèmes qui pouvaient auparavant être résolu que par des personnes, peuvent maintenant être résolus par des machines approche de données sur le marché à l’évaluation. Ces avancées améliorent considérablement le temps de traitement, ce qui permet aux employés de se concentrer sur des activités plus stratégiques. »

Témoignant à la grande augmentation de la prise de conscience RegTech est le 238m £ du capital-risque investi dans l’industrie au cours du premier trimestre de 2017. « La croissance au sein de l’industrie RegTech est susceptible de monter en flèche au cours des années à venir », déclare Stephen Ball, vice-président des ventes et la commercialisation à ComplyAdvantage. « En outre, la sensibilisation des augmentations RegTech, les institutions financières qui cherchent à digitaliser leurs entreprises sont maintenant activement à la recherche des technologies de pointe pour faciliter les processus dorsaux tels que le respect, qui, traditionnellement, a créé un frein important sur les affaires. Établies RegTechs qui sont maintenant mûrissent, affinent leurs offres et la construction de leur présence sur le marché sont bien placés pour capitaliser sur cette dynamique « .

Avec les solutions de RegTech à portée de faire le suivi et le risque réglementaire des rapports de conformité une affaire plus simple pour les institutions financières, les obstacles à la mise en œuvre doivent être analysées et, espérons-le, surmonter complètement. « Sans aucun doute, RegTech a le potentiel pour rendre les tâches de conformité plus efficace banales » M. Creed concourt. « Les organismes de réglementation acceptent maintenant les rapports réglementaires par le biais des services Web et de nombreux RegTechs sont maintenant axés sur la conversion des données existantes à travers l’infrastructure d’une FI dans un format accepté. »

Le principal avantage de l’adoption RegTech, selon Elliot Burgess, responsable des services de produits et de clients à GTM Group Ltd, est qu’il permet d’établir et les institutions financières à maintenir leurs commandes moins cher, flash USB plus facile et plus rapide lecteur mbr fixe. De plus, dit-il, RegTech leur permet de comprendre les obligations, interpréter de grandes quantités de données et de calculer les résultats précis d’une manière que les humains et l’infrastructure existante ne peut tout simplement pas.

En effet, de nombreuses institutions financières utilisent déjà des technologies RegTech. « L’intelligence artificielle (IA) et Big outils de données sont utilisés pour surveiller la conformité avant et après le commerce », explique M. Burgess. « Par exemple, les exigences MiFID II sont remplies par la création de sentiers breadcrumb pour les décisions commerciales tout au long du processus d’exécution. » RegTech est également bénéfique en ce qu’elle se traduit par la réglementation en code interface de programmation d’application (API) afin de rationaliser la conformité – une question d’une importance particulière pour le démarrage des fournisseurs de FINTECH, étant donné qu’ils ne sont pas susceptibles d’avoir les ressources nécessaires pour embaucher un agent de conformité sur mesure.

« RegTech pourrait être incroyablement puissant pour combler l’écart entre les régulateurs et les entreprises, tout en protégeant les intérêts des consommateurs », estime Husayn Kassai, directeur général et co-fondateur de Onfido. « Il permet aux régulateurs de mettre en œuvre avec succès et vérifier leurs exigences de conformité et offre aux entreprises un moyen rentable de les rencontrer. Plus important encore, RegTech rend ces services accessibles à ceux qui, jusqu’à présent, ont été exclus de notre économie – les deux milliards de personnes dans le monde entier non bancarisés « .

D’une manière générale, la plupart des initiatives de conformité ne sont pas mises en œuvre sans un certain degré de difficulté attaché, et RegTech ne fait pas exception. « Le principal obstacle pour les entreprises RegTech est un manque d’expertise de conformité en matière d’intégration », affirme M. Creed. « La plupart des entreprises de RegTech sont lourds dans l’expertise technologique, mais la lumière sur la connaissance de la conformité. En ce qui concerne la résolution des problèmes réels de l’IF, il peut y avoir un écart de compétences carte sd récupération mp4. Pour y remédier, RegTechs devront apporter des talents pour consolider les lacunes ou sous-traiter cet élément à des consultants expérimentés « .

Une autre difficulté potentielle est que les solutions RegTech devancent rapidement la conscience et la confiance dans le secteur des services financiers – un problème aggravé par les lois et directives datant d’avant l’automatisation, ce qui signifie les entreprises tardent à adopter des technologies qui pourraient les faire gagner du temps et de l’argent, ainsi que d’offrir une meilleure expérience client.

« Un grand défi devient l’assurance du régulateur que ces solutions sont « sûres », » affirme M. Burgess. « Avec les coûts initiaux élevés impliqués, de nombreuses entreprises hésitent à prendre un chemin technique différent sans avoir ni bénédiction réglementaire ou leurs pairs en utilisant la technologie d’une manière similaire comment puis-je réparer mon clé usb. Comme RegTech continue à faire sentir sa présence, nous espérons voir les attitudes changent si son potentiel peut être réalisé « .

Dans l’expérience de M. Ball, la plupart des problèmes de conformité et de déclaration des risques bouillent en dernière analyse des données et des analyses pauvres. RegTech résout ces insuffisances par l’automatisation des processus, ce qui travail manuel. Par exemple, lors de la sélection et le suivi d’un portefeuille de clients, il est difficile de repérer les mauvais acteurs si énormes volumes d’alertes sont générées qui nécessitent une intervention humaine, en particulier si la majorité d’entre eux ne sont pas nécessaires. « RegTechs qui utilisent des technologies telles que l’apprentissage de la machine et l’IA pour effectuer les mêmes tâches peuvent fournir une entrée de données plus pertinentes mises à jour en temps réel et une sortie d’alertes plus pertinentes avec beaucoup moins de « faux positifs », ainsi que le repérage plus précis risques « , il suggère.

Bien que le concept RegTech est novateur en soi, beaucoup d’institutions financières poussent déjà l’enveloppe et en utilisant RegTech dans le cadre de collaborations plus complexes afin d’assurer la conformité réglementaire carte SD doit être formaté récupération. Un exemple de cette taxonomie est la cartographie fonctionnelle à la langue utilisée par les régulateurs – tout en surmontant les disjonctions sémantiques qui peuvent exister – entraînant un lien direct entre les autorités réglementaires et les professionnels de la conformité désignés.

« L’une des grandes choses au sujet RegTech est que cela fonctionne mieux avec la collaboration », affirme M. Burgess. « De toute évidence, si une entreprise utilise une taxonomie pour réduire le coût de onboarding un nouveau règlement, il est logique d’impliquer d’autres pour faire en sorte que cela se fait correctement. Cela signifie qu’un certain nombre d’entreprises donnera volontairement leur temps pour créer un artefact qu’ils peuvent tous utiliser et tirer leurs écosystèmes fournisseurs avec eux carte sd récupération de mot de passe. Ces types de solutions peuvent fournir de grands gains d’efficacité si elles sont déployées correctement pour alléger le fardeau de la conformité « .

La mise en œuvre, comme toujours, est la clé. « Toute personne qui a mis en œuvre une solution logicielle sait que parfait n’existe pas comment récupérer les fichiers du lecteur flash avec le virus. Mais vous devez comprendre ce que votre version de parfaite ressemble en termes de conformité, la réglementation et votre situation », conseille M. Creed. « Mettre l’accent sur ce qui vous permettra de tirer le meilleur parti des ressources dont vous disposez, à la fois du point de vue de la technologie et du personnel. »

Bien que le terme RegTech n’a été inventé récemment, son avenir dans le domaine des services financiers semble assurée. Les institutions financières et régulateurs reconnaissent le concept comme étant une partie probable de futures stratégies de conformité.

« Alors que les entreprises se tournent de plus en plus des solutions RegTech à des fins de conformité, il est probable que le régulateur aussi jouera plus un rôle plus proactif dans le secteur », suggère M. Burgess. « Nous voyons des développements clés comme la mise en place d’un Conseil RegTech comme étant essentielle pour obtenir à la fois le secteur public et privé à bord et en acceptant ce que leurs rôles sont RegTech. Au fil du temps, une fois que la gouvernance du secteur a été mis en place et il est plus engagé avec les organismes traditionnels de l’industrie, nous verrons une grande poussée aux services publics RegTech, normes et kite-marques « .

Comme les dates de mise en œuvre d’une série de nouvelles règles se rapprochent, il est prévu que les régulateurs du monde entier suivront l’exemple de la CAF et de l’Autorité monétaire de Singapour (MAS) et encourager les institutions financières à adopter RegTech pour aider à rationaliser leurs processus de conformité.

« Nous nous attendons à voir RegTech avoir un impact réel sur l’inversion de la suppression des risques et l’amélioration de l’inclusion financière dans les années à venir », suggère M. Ball. « De réduction du risque est souvent motivée par le coût réglementaire de traiter des segments de clientèle spécifiques carte SD de récupération en ligne. RegTech peut aider des approches sur mesure à différents segments et réduire les coûts. De plus, RegTechs permettent aux entreprises FINTECH – qui offrent des produits financiers innovants qui améliorent l’inclusion financière – en les tenant aux normes les plus élevées de la conformité et la protection de leurs relations bancaires correspondant sans contraindre leurs produits « .

À l’heure actuelle, il y a environ 150 entreprises de RegTech, un chiffre qui, compte tenu de la réputation naissante de RegTech comme une fonction de conformité efficace, va certainement augmenter en 2018 et au-delà. De plus, on estime que d’ici 2020 il y aura 300 millions de pages de règlements existants, avec des amendes pour non-conformité susceptibles d’augmenter en conséquence.

Pour M. Burgess, l’ajout de la technologie et l’élimination des processus papier peuvent offrir un avantage concurrentiel, ainsi que les frais généraux abaissement que les coûts de l’augmentation monte en flèche conformité. « Alors que des milliers de crier au sujet des coûts intermédiaires financiers, RegTech est en train d’émerger dans le cadre de l’avenir de la conformité et les organismes de réglementation prennent note », dit-il. « En un mot, les règlements détaillés, prescriptive post-crise ont créé des centaines de millions de pages de livres de règles qui exigent des données. Cela a donné des régulateurs leaders sur le marché l’occasion d’aider des solutions technologiques de forme qui produisent les informations de haute qualité requise par le régulateur de manière efficace « .

Dans un monde financier qui a vu des obligations de conformité réglementaire développer rapidement dans les années depuis la crise financière, RegTech gagne du terrain en moins cher, plus simple et plus rapide de rencontrer ces obligations – un aller à la solution qui est susceptible de monter en flèche comme les institutions financières recherche pour obtenir des réponses positives aux questions de sondage de conformité.