Le secteur du transport maritime un investissement grand ou mauvais alpha recherche

Les investisseurs particuliers ont perdu de l’argent dans presque tous les actions sur le marché, que ce soit en vrac sec, camions-citernes, porte-conteneurs, en mer, les transporteurs de gaz, etc.

Un effondrement majeur des prix des actifs, les marchés mondiaux des matières premières déprimées, et la fuite des investisseurs de haut rendement alternatif sous-tendues la deuxième récession.

La demande est à la recherche maintenant dans presque tous les secteurs. Avant l’approvisionnement du navire est fortement limité. Les banques sont prudentes. Les investisseurs particuliers sont terrifiés à l’idée récupérer document Word non enregistré 2010. Est-ce la meilleure occasion d’investir que nous ayons jamais vu?

Même les entreprises avec apparemment un grand sens du marché et le calendrier ont été épaves de train. Diana Expédition fait un excellent travail d’éviter presque tous les pièges de leurs concurrents, et il est encore en baisse de 69% au cours des sept dernières années. Étoile vraquiers a été entièrement recapitalisées et guidé par le private equity de haut niveau, et il est en baisse de 75%.


Les entreprises offshore ont obtenu des résultats encore pires: Seadrill (SDRL) est en faillite, et Teekay Offshore (TOO) est en baisse de 89%. Beaucoup d’autres ne sont plus commerciaux. La liste continue.

A quelques privilégiés de nous faire très bien en échangeant sur nos « sentiments d’intestin ». Cela est extrêmement rare, et je ne suis certainement pas une de ces âmes douées. Le reste d’entre nous souffrent d’un « Récence Bias » naturelle, qui est ce qui motive aussi les grandes erreurs de prévision à travers les marchés. La majorité des investisseurs Je travaille avec vue quoi que ce soit comme une expédition liée idée terrible d’investissement, et un nombre lourd refusent même de débouchés commerciaux récupérer mot perdu Mac document. Ceci est 100% naturel. Expédition a été un secteur abyssal investir dans la datation moyenne retour à 2008. A quelques rares exceptions près, tout le monde trempant leurs pieds dans les eaux sans d’importantes quantités de diligence raisonnable et de compensation des allocations de risque a été dévasté.

Je crois que cet effet de « biais de récence » empêche la majorité des investisseurs de placer des investissements dans ce qui pourrait être la meilleure opportunité d’investissement d’expédition depuis des décennies. J’utilise les mots « pourrait », car il y a toujours des risques de marché pullbacks. L’expédition est en gros un secteur cyclique des produits de base, ce qui signifie qu’il ya peu de pouvoir sur les prix, et nous pouvons voir mouvements violents dans les deux sens comment récupérer le fichier ms mot corrompu. Nous sommes investis dans plusieurs noms qui pourraient être en ordre de courte multi-ensacheuses, mais ils pourraient aussi se désagréger si l’on a vu des chocs de demande majeurs. Le commerce mondial et la croissance chinoise est le moteur de beaucoup de ces marchés. Une récession mondiale ou même un recul important décimerait beaucoup de ces noms une fois de plus. Toutefois, si la demande mondiale reste sur sa trajectoire actuelle (pas tout à fait que difficile), nous pourrions être fixés pour la meilleure exécution dans le transport maritime depuis le début des années 2000.

Lorsque la majorité des gens amortir les investissements de transport comme un cimetière pour les capitaux propres, ils oublient les rendements potentiels dans un environnement haussier. On peut se tourner vers le milieu des années 2000 pour un exemple comment puis-je récupérer un document Word. Ces résultats ci-dessous 2003-2008 sous-estiment massivement les rendements réels que l’ensemble de ces entreprises a versé des dividendes énormes aussi bien. Frontline était en fait plus d’un 10-bagger par exemple que ce rapport historique révèle.

Il n’y avait pas autant de pièces de transport public pendant cette époque et bon nombre des introductions en bourse milieu des années 2000 sont aussi plus parmi nous. Cependant, tout a couru, et il a couru dur.

Pourquoi le marché surge sans relâche? Dans une réponse simple, la demande a dépassé l’offre. Comme je l’ai mentionné précédemment, l’expédition est par et grand un secteur cyclique des produits de base récupérer les fichiers supprimés de la caméra canon. Dans un exemple simple folk:

Le marché a été en proie à des biais de récence à l’époque aussi. les marchés maritimes avaient tous été médiocres dans les années 1990, et l’ensemble du marché se remettait encore de la récession des années 2000 et début des dot-com bust connexes. La Chine a adhéré à l’OMC, mais peu avaient la moindre idée à quel point rapide de la demande mondiale serait pic en conséquence. Au moment où les marchés commençant en 2003 en mouvement, il était trop tard pour l’approvisionnement de rattraper son retard. Les propriétaires frénétiquement commencé à commander, mais les taux ont juste continué la flambée pendant des années. Les frais d’expédition pourraient Soar; La demande ne ralentiront pas

Dans le monde moderne, les frais de transport maritime sont une partie beaucoup plus petite des évaluations de fret total meilleure photo et récupération vidéo application pour Android. Par exemple, un transporteur de brut très grande ( « VLCC ») porte barils 2M d’huile et une course typique du Moyen-Orient à la Chine nécessite environ 45 jours aller-retour en supposant aucun retard important. Même à des prix faramineux de 100k $ / jour, cela coûte encore seulement environ $ 3 / baril pour le transport, peut-être autour de 4-5 $ / affacturage bbl des frais de port et d’autres retards. Un récipient en vrac sec Capesize peut transporter 180k tonnes de minerai de fer. Australian shorthauls prendre environ 25 jours aller-retour, les efforts brésiliens prennent plus de 70 jours. Même avec des taux dans les gammes impensable 80k $ / jour, c’est d’environ 12-30 $ / tonne.

Lorsque la demande est en pleine progression, les frais d’expédition fournissent très peu de résistance. Nous pouvons faire les mêmes exercices pour les transporteurs de gaz géants prête à fournir du GNL et de GPL du Golfe des États-Unis à des acheteurs asiatiques pendant des décennies à venir, ou nous pouvons également exécuter des calculs similaires pour livrer modernes conteneurs marchandises vendues au détail à travers le monde comment récupérer des photos supprimées de mini iPad sans sauvegarde. Dans un marché forte, les taux d’expédition ne sont limitées que par la disponibilité du tonnage. Les taux élevés d’expédition ralentiront à peine les grands trafics vers le bas. Le risque plus grand: des niveaux élevés d’approvisionnement

Outre le risque évident d’une récession mondiale, le plus grand risque pour les marchés maritimes est un tonnage en surcapacité. La plupart des types de navires prennent entre 18 et 36 mois pour construire, avec bulkers simples secs étant les plus rapides et les transporteurs de gaz et plates-formes offshore étant généralement le plus lent. Si les taux commencent à monter en flèche, il est trop tard pour ralentir grande commande pour le marché pendant au moins encore quelques années sur la route. Cependant, si un groupe de gens commencer à commander lors de chaque creux en prévision d’une reprise, nous ne pourrons jamais une reprise.

C’est précisément ce qui est arrivé à sec en vrac en 2011-2013 récupérer des photos supprimées iPad 2. Comme je l’ai mentionné précédemment, les marchés mondiaux souffraient d’une gueule de bois majeure d’approvisionnement, mais les perspectives commençaient à tourner. Nous avons vu ensuite le private equity et les propriétaires bancaires adossés à courir à la verges dans une frénésie. Ces ordres ont détruit les secteurs les plus prometteurs droit comme ils ont commencé leur rétablissement naturel en 2015. Nous sommes à une situation très similaire à 2012-2013 en ce moment. Cependant, cette fois, il est apparemment différent.

Cette fois, le private equity est la plupart du temps hors de l’image, les banques refusent de soutenir commandes spéculatives, les chantiers navals mondiaux ferment et les investisseurs prennent peur. L’offre est au plus bas niveau de 10-20 ans dans presque tous les secteurs. Certains sous-secteurs sont à tous les temps modernes plus bas en termes de niveaux de valorisation et de carnet d’ordres flotte récupérer le fichier de texte. En dépit de ce cas d’évaluation claire, très peu achètent. Ce qu’il faut?

Il ne prendra pas une renaissance de la demande pour les marchés dans de nombreux secteurs en forte progression en 2018-2020, nous avons simplement besoin de croissance du commerce mondial lent et régulier. Juste quelques pour cent de croissance, couplée au vieillissement naturel de la flotte et de la réglementation à venir pourrait conduire à un cycle haussier, nous avons pas vu depuis 15 ans.

Je souffrais aussi une mésaventure avec Teekay Tankers de fin 2015 à début 2017. Cependant, dans tous ces cas, le risque / récompense a été biaisé en notre faveur et les pertes ont été facilement contrôlé. STNG est une position de portefeuille de 4%, par exemple, et nous en sommes à environ 20%.

Pendant ce temps, nous avons produit des dizaines de gagnants. Certains de nos plus les récentes comprennent Seaways International (INSW) de 11 $ à 22 $, Bulkers Scorpion de 3 à 8 $ $, Teekay Corporation du 6 au 9 $ $, Genco Expédition de la mi-10 $ à la mi-13 $ et bien d’autres noms privés / métiers récupérer corrompu document Word. Voici le genre de tableau que nous aimons poster sur le réfrigérateur:

J’ai discuté les bases de la raison pour laquelle je crois que les investissements maritimes offrent le meilleur risque / récompense que nous avons vu dans plusieurs décennies peut-être. Nous entrons maintenant dans nos résultats de phase de saison, qui comprendra des commentaires et des modèles d’évaluation mis à jour aperçu et contrôle exclusif sur plus de 40 entreprises dans le secteur. Pour un temps limité, au dimanche 29 Octobre, nous ouvrons le service des essais libres 2 semaines pour les nouveaux membres. Je vous invite tout le monde à se joindre sans risque et lisez notre dernière analyse avec zéro obligations. Notre recherche publique est que la pointe de l’iceberg que nous publions presque 10 fois le contenu privé (9 mises à jour et les rapports au sein de la semaine dernière):